fbpx

Qu’est-ce qu’un parfum de niche ?

Savez-vous pourquoi on parle de parfum de « niche » ?

Nous allons vous parler d’économie. Mais promis ! Ce sera très simple !

Un « marché » de « niche » par opposition à un « marché » dit de « masse » est habituellement réservé à une clientèle plus restreinte d' »initiés » 

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers cette offre « alternative » de marques plus « confidentielles »

Pour pouvoir renouer avec l’expérience du parfum libre, affranchi des contraintes du marketing et de la « rentabilité »

Quelques géants de l’industrie du parfum détiennent la majorité des grandes marques (de « niche » et de « masse »)

Afin de ne pas prendre le moindre risque, la plupart de ces marques ne sortent que des parfums conçus, dès le départ, pour plaire au plus grand nombre ! 

C’est donc avec beaucoup de satisfaction que nous avons assisté à l’émergence des parfums de niche, parfums rare, haute-parfumerie, parfumerie de créateur, collection privées de parfum, éditions limitées, éditions « collector » 

Il existe beaucoup d’appellations pour toujours parler en réalité d’une seule et même chose :

un parfum qui, à l’origine, n’est pas créé pour plaire à tout le monde dans le seul but d’en faire une cash machine !

Derrière la majorité des marques de parfums « de masse » vendues en parfumerie se cachent quelques mastodontes, des groupes surpuissants,  qui se partagent la quasi totalité du marché !

Un exemple nous est donné ici dans un article du journal « Le Monde » : Impressionnant ! 

La guerre des « Mastodontes »

Un autre article paru dans « Le Monde »  (cliquez ici pour le découvrir) nous en apprend plus sur la logique industrielle et la guerre impitoyables que se livrent ces géants de la parfumerie.

On y découvre notamment que le prix du parfum ne représente que 5 voire 10 % du flacon payé en boutique !

Les budgets marketing et communication représentent 30 % du prix du flacon, et, cerise sur le gâteau, 50 % reviennent au distributeur (la parfumerie)

Les chiffres sont vertigineux et les enjeux sont tels qu’ils ne sont pas sans conséquences sur le parfum lui-même.

Comme l’explique Nicholas Micallef dans le magazine « Capital » (accès ici) « …tous les parfums se ressemblent » et on assiste à une avalanche de lancements qui sont souvent des déclinaisons de jus existants.

Ce phénomène de déclinaisons à l’infini d’un parfum qui a eu du succès est connu. Il s’agit des « Flankers ». Le blog « Musque Moi » en parle comme d’une véritable « vache à lait » pour l’industrie ! Vous pouvez consulter l’article ici 

 

Avant tout, le parfum de niche est avant tout un parfum différent

C’est le retour à la créativité, aux belles matières premières.

Créé avec grande liberté de ton, dès son élaboration par le parfumeur, il permet à des maisons indépendantes de se démarquer par des parfums de caractère.

Le parfum de niche authentique ne nait pas d’un « brief » marketing, il n’est pas retouché suite à de nombreux « tests » consommateurs pour en gommer les aspérités afin de plaire au plus grande nombre. 

L’utilisation de belles matières premières, plus onéreuses, est privilégiée 

Produit la plupart du temps à plus petite échelle, de façon plus artisanale et parfois même localement, le parfum de niche est considéré comme plus créatif, plus cool, plus authentique et plus sincère

Ce qui explique le succès grandissant et l’enthousiasme qu’il suscite.

Mais, attention ! Les Mastodontes de l’industrie veillent !

Ayant flairé (c’est le cas de le dire) le bon filon, ils n’ont pas dit leur dernier mot et tentent de récupérer le mouvement …

Alors,  avons décidé de disrupter, avec vous, un système dans lequel nous ne nous reconnaissons plus ! Parce que nous savons qu’il est possible de proposer à tous des parfums de qualité exceptionnelles, made-in-France, sans substances controversées et écologiques.

Découvrez comment, découvrez Eaux Rares. Bienvenue dans le mouvement de la révolution Française du Parfum !   

et suivez-nous sur les réseaux sociaux

Facebook, Instagram et Pinterest