fbpx

Le parfum en 2021

le parfum en 2021

Le parfum en 2021 : perspectives

Bonne nouvelle : la catégorie parfum résiste mieux que les autres en 2020

Selon l’institut NPD group, les françaises et les français ont continué à se parfumer en 2020, malgré le confinement.  Comme l’explique Dominique Chapuis dans Les Echos : « De janvier à octobre, « la catégorie a baissé de 18 % par rapport à 2019. Cela constitue une performance bien supérieure à celle du marché de la beauté sélective, en recul de 22 % », indique le cabinet. Sur la période, les crèmes ont plongé de 26 % et les rouges à lèvres ou autres de 34 %. Explication : les clientes ont reporté leurs achats en supermarchés ou en pharmacie, ouverts pendant les confinements. ». Mathilde Lion, expert beauté chez NPD le confirme : « … Il y a un aspect émotionnel, les femmes veulent se faire plaisir, même confinées »

Le digital comme relais de croissance pour les ventes de parfum

Et des habitudes jusque là bien ancrées changent  :comme le souligne Mathilde Lion  : « envoyer des échantillons seuls, ou avec le nouveau parfum commandé. S’il ne plaît pas » permet de rassurer. Les consommatrices / consommateurs peuvent renvoyer leur achat si celui-ci ne leur convient pas. Et, comme le souligne Dominique Chapuis : « c’était jusque-là, le segment le plus retard sur internet » or « Le digital a … été un relais de croissance, avec un bond de 41 % entre janvier et octobre, indique NPD. Son poids a doublé passant à 13 % (7 % en 2019). »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

Inscrivez-vous à la newsletter !

Inscription à la newsletter Eaux Rares